Jean-Paul Klée, poète absolu

Le poète strasbourgeois Jean-Paul Klée, qui écrit depuis plus de trois décennies une des oeuvres les plus fortes de la poésie française contemporaine, a publié à l'automne 2014 un nouveau livre Manoir des mélancolies. En 2008, il a obtenu le Prix Claude Vigée pour son recueil trésor d'olivier larizza.


Livre J.P. Klee


Livre J.P. Klee


J.P. Klee - Photo Alain jean-André

   

En 2002, dans un long entretien, il évoquait sa trajectoire poétique. Premiers moments d'écriture, premiers livres, poètes qui ont compté pour lui, il donnait aussi un aperçu personnel de l'effervescence poétique des années 70 à laquelle il a activement participé et montrait clairement son engagement, comme on peut le voir en lisant le poème sans équivoque : sür l'Irak ils vont kogner !!

On peut également lire sur ce site quelques séquences de l'immense somme poétique qu'il ne cesse d'écrire à partir de sa vie quotidienne. Elles donnent un aperçu de son écriture exceptionnelle. Elles feront entrer le lecteur qui le découvre dans l'univers d'un écrivain hors du commun. Jean-Paul Klée est l'Allen Ginsberg français. Son écriture est portée par le même souffle que celui des écrivains de la Beat Generation.
J'ai hésité à présenter certains textes, car J.P.K. m'y accorde une place un peu particulière ; je me suis regardé dans la glace, je n'y ai pas vu d'auréole, alors j'ai finalement laissé ses poèmes vivre leur propre vie.

Jean-Paul Klée a publié une douzaine de livres. La poésie domine largement cette oeuvre, mais certains livres sont écrits en une prose lumineuse. Chaque fois, on y rencontre une voix tout de suite reconnaissable, baroque, exigeante, généreuse, surprenante, fantaisiste, éblouissante... C'est une écriture-fleuve, une écriture-souffle, une écriture-jazz qu'on imagine sans peine accompagnée par des musiciens.

La lecture de certains de ces recueils et récits a donné lieu à un article : Poëmes de la noirceur de l'occident, 1998, Rêveries d'un promeneur strasbourgeois, 2001, Oh dites-moi Si l'Ici-Bas sombrera ?..., 2002, c'est ici le pays de larizza, 2003, décorateurs de l'agonie, 2013, et Manoir des mélancolies, 2014.

On peut aussi lire la notice bio-bibliographique de Jean-Paul Klée.

A.J.-A.




Mis à jour : 8 octobre 2014