Brèves Littéraires

1345678910

 Lectures, rencontres, brèves :


Des poètes en Lorraine réunira une dizaine d'auteurs liés à la Lorraine à la médiathèque Verlaine (Pontiffroy), 1 Cour Elie Fleur, 57000 METZ, le 19 mars 2015 (16h-18h). Auteurs présents : Claire Antoine, Dom Corrieras, Jean-Louis Houchard, Paul Mathieu (sous réserve), Colette Neyertz, Siriltiebo, Gilbert Vautrin, Vincent Wahl.. (Plus d'informations sur les intervenants.)




Poema

Poema, biennale 2016, se déroulera dans des lieux dédiés au livre, au spectacle vivant, à l’art contemporain, à l’éducation artistique, du 26 janvier au 25 juin 2016, en Lorraine, Alsace, Champagne-Ardenne, au Luxembourg et en Belgique. Des interventions de poètes, écrivains, éditeurs, musiciens, danseurs, comédiens, pour plus d’une cinquantaine de rencontres.




Saute-Frontière Maison de la poésie transjurassienne, anime des rencontres avec des poètes du 5 ou 18 mars 2016 à Saint-Claude, Bourg-en-Bresse, Lajoux, Lons-le-Saunier, Besançon, Chavannes-sur-Suran, Neuchâtel, Lausanne, Genève, etc. Accéder au programme complet.




Le prix Jean Arp a été attribué attribué pour 2016 au poète Petr Kràl. Un coup de projecteur à ce poète tchèque qui a fui son pays après l’invasion soviétique l'été 1968, s'est exilé à Paris et a écrit en français. Un article de Claude Vercey sur Décharge fixe quelques jalons et donne à lire un poème.


 Parutions :

Gilbert Vautrin, Anges et corbeau

Anges et Corbeau, de Gilbert Vautrin, avec des encres d'Elisabeth Bard. Texte issu des cahiers de ce marcheur. Il y est question du temps, passé, présent, à venir. Quel avenir ? Peut-être celui qu'on accepte avec le noir qui habite notre existence, ce qui n'exclut pas les éclats de lumière qui émane de l'écriture. (Éditions Aencrages & Co, 62 p., 20 €)




Dévore l'attente, de Laurent Bouisset et Anabel Serna Montoya (photos). Onze ans d'écriture, dix villes. Ce premier recueil aime voyager. Chercheur d'or non, chercheur de doutes surtout ! Les vers rêvent de tempête. Un funk brut ! Le livre entier le rappelle – le hurle même : le pire cancer, c'est la torpeur. (éd. Le Citron Gare, 86 p., 10 euros port compris)




Main suivi de sonder le vide de Myriam Eck. Une voix qui exclut les thèmes classiques ou y intégre un regard philosophique. Ressassement avec décalage des points de vue de texte en texte. Une écriture sans concession, du blanc de la page intimement lié au sujet : le corps/le vide.( éd. Le p.i.sage intérieur, 122 p., 8 euros)




Abeille(s) de Jean-Michel Bongiraud. Mouvements des abeilles, et liberté des mots. On passe par de multiples états, avec une singulière simplicité. Ce n'est (peut-être) qu'une illusion. Banco ! (éd. Les Vanneaux, 10 €)




Depestre, Popa Singer

Dans Popa Singer de René Depestre on assiste au duel entre une matriarche éclairée et indéboulonnable, armée de sa seule machine à coudre et de son utopie personnelle, et l’Ubu Roi des Tropiques, Duvalier, alias Papa Doc. (éd. Zulma, 160 p., 16,50 €)




Monologue de la boue de Colette Mazabrard. Une femme marche seule, de frontière à frontière, de Boulogne-sur-Mer à la Belgique, du nord de la France au Jura, puis jusqu'au-delà de Saint-Jacques-de-Compostelle. Elle s’enfonce et se confond aux paysages, ses pas heurtent des mots, lèvent des souvenirs, avec une tentative farouche de se réinventer une vie. (éd. Verdier, 96 p., 13 €)




Fouassier, Deux ans de vacances

Dans les nouvelles de Deux ans de vacances et plus de Luc-Michel Fouassier les personnages veulent à aller jusqu'au bout, dans une course d’endurance, pour retrouver les héros de son enfance, refaire le voyage de noces de ses parents, séduire Isabelle Adjani ou accompagner un ami au cimetière. (Éd. Quadrature, rue des Annettes, 22-1348 - Louvain-la-Neuve - Belgique, 102 p., 15 €)




1345678910



Mis à jour: 3 mars 2016