Brèves Littéraires

1235678910

 Lectures, rencontres, brèves :

Lecture-rencontre avec le poète Jean-Louis Houchard à la médiathèque Verlaine, 1 Cour Elie Fleur, 57000 Metz, le samedi 5 décembre 2015 (16 h 30) dans le cadre des rencontres Pontiffroy-Poésie. (En savoir plus sur l'auteur).




Retour de la revue poétique Possibles, animée par Pierre Perrin, sous forme numérique après une longue absence. Trimestrielle et sur papier, de 1975 à 1980, elle devient mensuelle cet automne 2015. Deux numéros sont déjà accessibles. On peut y lire ou relire des poèmes de Béatrice Douvre et de Katrine Mafaraud, ainsi que d'autres textes. Une réapparition que l'on souhaite féconde.




Les petites fugues, Rencontres littéraires itinérantes en Franche-Comté, se dérouleront du 16 au 28 novembre 2014 et présenteront 21 écrivains au cours de 130 rencontres dans de multiples lieux de villes, bourgs et villages de la région. (Voir le programme complet).




Le 13e salon de l’Autre Livre se tiendra à l'Espace des Blancs-Manteaux, 48, rue Vieille du Temple - 75004 Paris (Métro Hôtel de Ville), du 13 au 15 novembre 2015. Ce salon, devenu depuis quelques années « le salon international de l’édition indépendante », offre la possibilité de découvrir plus de 2000 livres, quelque 400 auteurs de 160 maisons d’édition, dont de nombreux éditeurs de province, mais aussi belges, suisses ou canadiens.



 Parutions :

L'imposteur de Javier Cercas. Icône nationale antifranquiste, symbole de l’anarcho-syndicalisme, président charismatique de l’Amicale de Mauthausen, Enric Marco s’est forgé l’image du valeureux combattant de toutes les guerres justes. En juin 2005, un jeune historien révèle qu'il n’a jamais quitté la cohorte des résignés, prêts à tous les accommodements pour survivre. (éd. Actes Sud, 448 p., 23,50 €)




Ecrire sa vie de Philippe Lejeune rassemble cinq textes récents et un cahier de photos qui retracent, de façon synthétique et accessible au plus grand nombre, une vie de passion au service de l’écriture de soi. Si l'auteur a d'abord travaillé sur la génétique d’écrivains célèbres, il est devenu un amoureux des « écritures ordinaires » et a fondé un formidable centre d’archives autobiographiques. (éd. Mauconduit, 128 p., 13 €)




Dans Les maîtres du printemps d'Isabelle Stibbe Trois hommes que tout sépare (Un métallurgiste charismatique, un sculpteur au soir de sa vie, un député aux dents longues) se retrouvent au cœur du combat pour sauver le dernier haut-fourneau d’Aublange, en Lorraine. Inspiré par la fermeture des hauts-fourneaux de Florange, ce roman est l’histoire d’une lutte collective et héroïque pour préserver son humanité face à la logique implacable de la finance. (éd. Serge Safran, 192 p., 17,90 €)




Fordetroit d'Alexandre Friederich donne un témoignage de la situation d'une ville industrielle d'hier, qui ressemble aujourd'hui à un décor de carton-pâte. Entièrement dévastée, elle répond désormais aux besoins de l'industrie du cinéma, ou à ceux de photographes néo-romantiques en arrêt devant ces ruines postindustrielles. ( ed. Allia, 128 p., 6,50 €)



Le Temps des Assasssins de Philippe Soupault est un récit qui se passe sous l'Occupation. Le journaliste et poète surréaliste vivait alors en Tunisie. Dans ces pages, il retranscrit l'atmosphère étouffante qui y règnait, puis son emprisonnement. Un récit de « témoignage direct et complet » où il raconte « sans faire de littérature ». ( éd. Gallimard / L'imaginaire, 476 p., 14,50 €)



À quoi rêvent les algorithmes de Dominique Cardon, présente nos vies à l’heure des big data. Google, Facebook, Amazon, mais aussi les banques et les assureurs : la constitution d’énormes bases de données (les « big data ») confère une place de plus en plus centrale aux algorithmes. L’ambition de ce livre est de montrer comment ces nouvelles techniques de calcul bouleversent notre société. (La République des idées / Seuil, 112 pages, 11.80 €.)



1235678910


Mis à jour: 15 nov. 2015