Correspondance de Flaubert, édition numérique

Cette correspondance, à la saveur inestimable, souvent roborative et réjouissante pour les passionné/es de littérature, -- mais aussi les lecteurs curieux -- est à présent accessible en ligne, en accès libre et gratuit.

par Alain Jean-André

Les textes de cette nouvelle édition, qui a nécessité cinq années de travail d'une trentaine de professeurs de Lettres dirigés par Danielle Girard et Yvan Leclerc, ont été établis en reprenant les manuscrits.

À l'écran, le lecteur a sous les yeux la transcription à droite et l’autographe à gauche, lorsqu'elle est disponible.

L'emploi du numérique offre une grande souplesse pour consulter ce corpus de 4450 lettres. Plusieurs types d'entrée sont possibles : par ordre chronologique, par destinataire (Flaubert a écrit à 272 correspondants), par lieu de rédaction (à Croisset, à Paris ou dans 67 autres lieux) ou par site de conservation. De plus, un moteur de recherche aide les requêtes.

Un itinéraire du voyage en Orient, avec chronologie et cartes, ainsi qu'un index des noms propres, accompagne les lettres. L’index thématique, toujours en cours d’élaboration, affiche les passages des lettres selon 120 thèmes. Ils abordent divers aspects de Flaubert, autant l’homme que l’écrivain, par exemple sa santé, sa conception du style, la genèse de ses œuvres, etc.

© Chroniques de La Luxiotte, 29 janvier 2018.


Note
Après les éditions électroniques des manuscrits de Madame Bovary et du premier volume de Bouvard et Pécuchet, le Centre Flaubert du laboratoire Cérédi, à l’université de Rouen, a rendu possible cette nouvelle édition électronique, financée en grande partie par la Région Normandie.


<